Quels sont les équipements indispensables ?
Mai 25, 2020

La location saisonnière est aussi appelée une location meublée de tourisme. C’est-à-dire que le logement doit comporter un minimum de mobilier vital pour les locataires. Mais il ne faut pas oublier que c’est un point-clé qui contribue à la réussite de l’activité. C’est-à-dire qu’il faut, non seulement répondre aux exigences minimales de la loi, mais il est aussi nécessaire de comprendre les besoins et les attentes des locataires. D’ailleurs, les équipements mis à disposition des locataires peuvent même servir d’élément de démarcation face à vos concurrents. Rien qu’avec les matériels et mobiliers proposés aux vacataires, vous pouvez créer de véritables coups de cœur pour les attirer. D’autant plus que vous pouvez améliorer la présentation de ces derniers en misant sur la décoration. Sans oublier que le niveau de confort est aussi déterminant. 

Les équipements de base

Il n’y a pas de texte ni de loi qui définit les équipements obligatoires en location saisonnier. Toutefois, en tant que location meublée, le logement doit permettre aux locataires de jouir d’un séjour avec les indispensables au quotidien.

Dans la chambre :

  • Un lit avec matelas ;
  • Les équipements de literie (une taie d’oreillers par personne, des draps, les couvertures et/ou couettes, …) ;
  • Des rideaux occultant sur chaque ouverture ;
  • Une table de nuit ;
  • Un climatiseur ou un ventilateur.

Dans la cuisine :

  • Un matériel de cuisson (plaque de cuisson ou gazinière) ;
  • Un réfrigérateur
  • Un congélateur ;
  • Des matériels de cuissons (marmite, poêle, casserole, etc.) et les divers ustensiles (couteau, louche, …) ;
  • Les couverts ;
  • Les verres et les tasses
  • Un four

Dans la salle de bains :

  • Des serviettes de toilette pour chacun des locataires. À noter que ce critère est un indispensable des équipements de bases airbnb ;
  • Des papiers toilettes ;
  • Du savon ;
  • Une brosse WC ;
  • Une bombe désodorisante.

Dans le reste de la pièce :

  • Une table et des chaises ;
  • Une étagère de rangement ;
  • Des luminaires ;
  • Un canapé.

Des outils d’entretien nécessaire :

  • Produits ménagers (lave vitre, liquide vaisselle, etc.)
  • Serpillière
  • Balai, pelle et poubelle
  • Chiffons et éponges

Tous ces éléments permettront effectivement aux locataires de profiter de leur séjour avec tout ce qui est nécessaire. Mais vous pouvez proposer des mobiliers et des équipements différents que vous jugeriez utiles. En effet, ces derniers feront aussi la différence par rapport à vos concurrents. Il existe des équipements très sollicités par les vacanciers, mais vous pouvez toujours proposer des extras. Tout dépend du standing et de l’ambiance que vous souhaitez instaurer dans le logement.

Les équipements les plus demandés :

  • Sèche-cheveux : ce petit outil est toujours indispensable pour la gent féminine pendant les vacances. Surtout si le logement se trouve près de la mer, car elle va en avoir besoin quotidiennement.
  • La télévision : la télévision est un minimum de service que vous pouvez facilement proposer à vos locataires. En effet, c’est un indispensable dans une pièce à vivre. Surtout si le bien est placé assez loin de la civilisation. Accompagnée d’un lecteur DVD et/ou de quelques bouquets chaînes, vous gagnerez plus de points par rapport aux autres loueurs.
  • Le lave-linge : c’est sûrement l’un des appareils les plus recommandés pour les locataires qui visent à attirer des vacanciers pour plus d’une semaine. En effet, vos locataires n’auront sûrement pas envie de se rendre à la laverie, encore moins de nettoyer leurs linges sales. Le lave-linge est donc un confort inestimable. Mais il implique également de prévoir un étendant. 
  • Bouilloire et machine à café : la plupart des locataires aiment prendre du café ou du thé à des heures improbables. Mettre à disposition ces éléments sera donc un point positif pour votre activité.

Les équipements qui feront la différence :

  • Un téléphone dédié au logement : une ligne fixe dans un logement loué en saisonnier est très apprécié par les vacanciers qui recherchent un bien meublé. Bien que tout le monde ait sûrement un portable à disposition.
  • Internet : pour les accros au travail et/ou ceux qui n’aiment pas trop glander une fois à la maison, internet est indispensable. Raison pour laquelle les logements en location saisonnière avec réseau wifi sont très prisés.
  • Une climatisation réversible : pour veiller au confort de vos locataires à toutes les saisons, ce dispositif est indispensable. Étant un critère très recherché par les internautes, cela vous fera monter dans les premiers résultats de recherche.
  • Une console de jeux : c’est un vrai plus pour votre business, car cela permettrait de divertir les enfants, tout en laissant un moment de tranquillité aux parents.

Les literies

Outre les équipements de literie que vous devriez fournir, il faut faire attention au choix du lit pour satisfaire les exigences de vos clients. En effet, le confort du lit fait toujours partie des commentaires quand les clients feront leur retour d’expérience. C’est-à-dire que cela définira aussi s’ils vont réitérer ou, pas l’expérience quand ils reviennent sur les lieux.

Les dimensions du lit 

·       La taille de lit standard : à éviter

La plupart des propriétaires de bien loué en saisonnier ont tendance à choisir la taille de lit standard, notamment le 190 x 140. Toutefois, puisqu’il s’agit de location courte durée, vous allez recevoir de nombreux visiteurs. Or, cette taille de lit ne correspond pas vraiment à des personnes plus grandes que la moyenne.

·       Le Lit queen size (160 x 200) : un très bon choix

Pour offrir un confort maximum à vos locataires, cette dimension est le choix favorable pour une chambre. Pas très petit, et moins encombrant, un lit queen size est parfait pour occuper une chambre de taille normale.

·       Le Lit king size (180 x 200) : pour les grandes chambres

Le lit king size est plus adapté pour les couples, quelle que soit leur taille. Mais avec sa taille imposante, il faut alors qu’il soit placé dans une très grande chambre. Dans le cas contraire, vous risquerez de bloquer la circulation dans la pièce.

Le matelas

Vous l’aurez compris, la qualité du matelas est un élément déterminant en matière de confort. Certes, vous ne pouvez pas satisfaire les préférences de tous vos locataires, qui sont sûrement très variées, mais vous pouvez effectuer des sondages pour déterminer le meilleur choix. Sinon, vous pouvez aussi vous référer aux critères de choix de base.

·       La suspension du matelas :

La qualité du support du matelas est un des éléments qui créent le plus de débat autour du matelas. En effet, c’est là que les avis sont les plus partagés. Vous avez le choix entre le matelas en mousse, le matelas en latex, et le matelas à ressorts. Évidemment, chacune de ses options dispose des avantages et des inconvénients. Mais les plus recherchés sont les matelas à mémoire de forme, les matelas en latex, et le matelas en ressort ensaché.

·       La fermeté du matelas

La fermeté contribue également au confort. Cela facilite, en fait, de passer de la position dorsale à la position latérale. Si vous choisissez un matelas en mousse ou en latex, il faut en choisir un avec une densité élevée. Dans le cas où vous avez opté pour un matelas à ressorts, la densité du matelas dépend du nombre de ces derniers.

·       Les parures de lit

Enfin, la qualité des parures de lit que vous proposez à vos locataires détermine également le niveau de votre logement. Dans un premier temps, il est conseillé de choisir des pièces faciles à entretenir. D’autre part, il est préférable de choisir des couleurs neutres (beige, bleu, blanc) et qui ne se décolorent pas facilement.

Capacités minimales

Depuis janvier 2002, la lutte contre les logements invivables a été entamée par le gouvernement français. Cela concerne tant les logements vides que les locations meublées.

Rappel sur la réglementation de la surface minimale d’un logement en location

Selon le décret du 30 janvier 2002, tout logement en location doit avoir une surface supérieure ou égale à 9 m². avec cela s’ajoute une hauteur sous plafond de 2,20 m³ minimum. Par ailleurs, le volume minimal avec la hauteur sous plafond d’une pièce doit être de 20 m.

Sinon, beaucoup de pièces de la maison ne sont pas concernées par cette loi, car elles ne sont pas considérées comme surface habitable. Cela concerne notamment :

  • les caves ;
  • le garage ;
  • les terrasses et balcons ;
  • les combles non-aménagés ;
  • les vérandas ;
  • les remises ;
  • les loggias ;
  • les séchoirs extérieurs.

D’autre part, cette loi ne concerne pas les logements en location soumis à la loi Carrez.

Exception pour la location saisonnière

Les logements en location saisonnière ne sont pas concernés par cette norme juridique sur la surface minimale. En effet, il est difficile d’imposer cette surface à un mobil-home par exemple. Il est donc possible de mettre un bien moins de 9 m² en location saisonnier.

Cependant, il est indispensable de se renseigner auprès de la commune où est situé le logement parce que cette entité est libre d’imposer son propre règlement. À titre d’exemple, les biens mis en location courte durée dans la région parisienne ne doivent pas être moins de 7 m². C’est aussi le cas pour plusieurs autres régions.

Optez pour une gestion complète de votre location airbnb !

Avec la gestion complète de votre location courte durée, vous vous concentrez sur les projets qui vous tiennent à coeur, nous nous occupons du reste !

NOS AUTRES THÉMATIQUES

Ça devrait vous plaire également !

Comment fixer votre prix Airbnb ?

Comment fixer votre prix Airbnb ?

L’investissement dans une location saisonnière est un excellent complément de revenu à condition qu’il soit rentable. Pour cela, il est impératif de savoir fixer votre prix Airbnb. En effet, il est important de définir un tarif minimum de nuitée, notamment le...

lire plus

Pin It on Pinterest

Pour partager !