La réglementation de la location Airbnb à Paris 

 

La ville de Paris ainsi que d’autres régions de la France ont connu de nombreux rebondissements ces dernières années. Parmi les domaines les plus touchés, le secteur de l’immobilier et celui du tourisme figurent en têtes de liste. Toutefois, les responsables des villes commencent à y remédier.  C’est notamment le cas de la nouvelle réglementation de location Airbnb à Paris. De quoi s’agit-il au juste ? Comment louer son logement en toute légalité ? Voici ce qu’il faut retenir !

 

Une véritable régularisation selon le maire

La Cour de cassation a validé les règles concernant l’encadrement de la conciergerie Aibnb à Paris. L’application de ce document est prévue en 2022. Le but étant de réduire le changement de plusieurs zones d’attractions en résidences touristiques. Une véritable victoire pour le premier responsable de la ville qui lutte contre les fraudeurs.

Pour rappel, cette nouvelle loi se présente comme un rempart face à la concurrence déloyale et la prolifération des activités illégales. Il faut désormais effectuer un changement d’usage avec compensation pour pouvoir transformer sa résidence secondaire ou son commerce en location saisonnière. Une autorisation est également requise pour louer son logement principal à plus de 120 jours par an.

Ce système incite donc tous les propriétaires à bien régulariser leur business et à tirer profit de ses avantages. Il s’agit également d’une assurance pour les différents investisseurs et futurs locataires. Avec ces autorisations, ces derniers peuvent maintenant garantir respectivement leurs investissements et leur séjour tout en respectant la loi.

 

Les nouvelles démarches à faire pour louer en Airbnb à Paris

La réglementation Airbnb à Paris est assez claire. Il faut compenser la perte d’habitation dans le secteur pour obtenir une autorisation d’activité de conciergerie. Autrement dit, il faut acheter un commerce ou un logement de surface équivalente afin de le convertir en habitation. Dans certaines zones, il faut prévoir un espace plus élevé pour compenser l’espace transformé.

Pour louer sa résidence principale en location saisonnière, l’activité ne doit pas simplement dépasser 120 jours par an. Bien entendu, il faut enregistrer le logement correspondant auprès du maire et suivre quelques règles pour fixer le loyer. D’autres démarches sont à respecter pour louer sa résidence secondaire. Un changement d’usage avec compensation est nécessaire dans cette voie.

En revanche, pour se lancer dans la location saisonnière avec son local commercial, il faut effectuer un changement de destination. C’est-à-dire, transformer le statut précédent en statut d’hébergement. Il suffit ensuite d’enregistrer le logement sur la plateforme dédiée de la mairie de Paris dans cette voie.

 

Les avantages de la nouvelle réglementation  Airbnb à Paris

La nouvelle réglementation Airbnb à Paris peut sembler assez stricte. Cette loi offre cependant plusieurs opportunités aux investisseurs. En effet, le système oblige les propriétaires à régulariser leurs activités facilement. Ils peuvent ainsi éviter de lourdes sanctions pouvant aller jusqu’à 50 000 euros.

La compensation de la perte de surface d’habitation dans une zone précise permet aussi aux bailleurs d’élargir leurs patrimoines immobiliers. Ils restent toujours seuls maitres de leurs locations saisonnières et des nouveaux bâtiments récemment acquis. Ils peuvent ainsi les revendre pour en tirer un meilleur prix ou bien fructifier leurs activités.

Par ailleurs, il faut noter qu’il existe également une alternative pour louer à courte-durée à Paris. Cette nouvelle réglementation est compatible avec la loi ELAN sur la location à durée déterminée. Il s’agit du bail mobilité qui permet aux propriétaires de dépasser les 120 jours de limite par an pour leurs résidences principales. Un changement d’usage ou de destination ne sont plus également requis en optant pour cette solution.

 

En résumé

La nouvelle règlementation Airbnb à Paris vise donc à réduire la transformation des logements en maisons d’hôtes. Cela concerne principalement les sites touristiques de la ville afin de protéger les petits commerces. Désormais, il faut une autorisation et effectuer un changement d’usage ou de destination pour se lancer dans cette activité.

Pour faciliter ces démarches, il est intéressant de faire appel à une agence de conciergerie Airbnb à Paris. Ce professionnel peut s’occuper de la gestion de la location saisonnière de A à Z pour tirer profit au maximum du dispositif. Cela, sans parler des étapes administratives nécessaires pour louer à courte-durée bien entendu.

 

 

 

 

 

 

 

 

Faites-vous de la location Airbnb ou comptez-vous en faire ?

Découvrez combien votre logement peut vous rapporter

Pin It on Pinterest

Call Now ButtonAppel rapide